J’ai testé la gamme High Society

Ma salle de bains déborde de produits de beauté. Crèmes hydratantes, baumes, sticks, pour le visage, les mains, les cheveux... L’âge avançant, la liste n’a fait que s’agrandir. Et avec elle, mes exigences. De plus en plus, j’attache de l’importance à la composition de mes cosmétiques, dans un marché où les promesses ne sont pas toujours tenues. Depuis quelque temps, les cannabinoïdes, CBD en tête, s’invitent dans les rayons beauté, avec la réputation de “molécules miracles”. Je les ai intégrés à ma routine, et vous ferai, à chaque numéro, mon retour sur une gamme complète.

J’ai testé la gamme High Society

Le savon

Avant toute chose, toujours se nettoyer le visage pour commencer sa routine beauté ! Cela permet de se débarrasser des impuretés et de toute trace de pollution avant d’appliquer ses cosmétiques. D’habitude, je privilégie des mousses nettoyantes, mais rien de tel qu’un savon de Marseille à l’huile d’olive combinée au CBD pour purifier ma peau sensible sans pour autant l’irriter.

Comment l’utiliser ? Rien de plus simple, un coup d’eau sur le savon et sur le visage, et le tour est joué ! Ensuite, on fait mousser le savon puis on se nettoie le visage en insistant bien sur la zone T (front, nez, menton) pour les peaux à tendance grasse ou mixte. Après, je me sèche le visage à l’aide d’une serviette en tapotant délicatement, sans jamais frotter sous peine d’agresser la peau !

Après quelques semaines d’utilisation, ma peau apparaît moins grasse et les quelques boutons qui me déprimaient ont enfin disparu ! Ma peau est purifiée, mes pores sont désincrustés grâce au cannabidiol, qui permet de réguler la production de sébum.

Le masque exfoliant

Autre opération indispensable dans le cadre d’une bonne routine cosmétique : le gommage ! Il faut exfolier la peau du visage pour se débarrasser des cellules mortes de l’épiderme. Ce nettoyage en profondeur va lui permettre de retrouver son éclat et, surtout, de mieux absorber les soins. Le masque exfoliant CBD d’High Society est composé d’acides de fruits qui vont retirer toutes les impuretés et désincruster les pores. Le CBD va quant à lui agir sur les inflammations et les imperfections grâce à ses actions antibactérienne et anti-inflammatoire.

Côté fréquence d’utilisation, pas plus d’une à deux fois par semaine ! Faire des gommages de façon trop fréquente peut en effet abîmer la peau. Il est très important de s’humidifier le visage et de masser avec délicatesse pour ne pas l’irriter, surtout chez les peaux sensibles. Une fois séchée, ma peau semble plus lisse et éclatante, bye bye les impuretés !

Le petit plus : son parfum fruité, qui laisse une odeur d’agrumes sur la peau, j’adore !

La crème hydratante

Après m’être nettoyé le visage, place à l’étape incontournable pour prendre soin de ma peau : l’hydratation. La crème hydratante au CBD est composée, entre autres, de beurre de karité, d’huile de graines de chanvre et d’huile d’avocat : une composition parfaite pour hydrater la peau en profondeur !
Elle laisse une peau douce sans ni gras, délicieusement parfumée d’une odeur fruitée et orale. Après un mois d’application matin et soir, ma peau qui a tendance à tirailler, en été comme en hiver, paraît repulpée et mes rougeurs se sont atténuées.

Le petit plus : outre son effet régulateur de sébum, le CBD a également des propriétés antioxydantes. Avec ce soin, j’ai donc une peau matifiée et protégée des radicaux libres (responsables du vieillissement cutané). Le combo gagnant !

L’huile de massage

Après avoir pris soin de son visage, aucune raison de négliger le corps !

Le cannabidiol est un ingrédient phare des huiles de massage. Il soulage les douleurs musculaires et procure une sensation de détente. Je ne l’ai pourtant pas utilisé pour me masser ou pour ses vertus relaxantes, mais pour ses propriétés nourrissantes ! En effet, l’huile de massage High Society est composée d’un mélange de plusieurs huiles telles que l’huile de graine de tournesol, l’huile de chanvre, l’huile de coco et l’huile d’avocat… De quoi nourrir en profondeur ma peau déshydratée par l’été, après tous les bains de soleil et de mer.

Exit les jambes de croco, l’huile les laisse parfaitement hydratées et nourries, avec en prime un léger effet satiné. C’est la raison pour laquelle, en été, je préfère l’huile aux crèmes hydratantes !

L’huile au CBD ne laisse pas de film gras. Il faut cependant bien la faire pénétrer dans l’épiderme avant de s’habiller, ceci pour éviter de tâcher ses vêtements. Personnellement, je l’utilise après ma douche, avant de m’habiller, ce qui me parfume le corps d’une odeur fraîche de menthe poivrée !

Ces articles pourraient vous intéresser


Warning: Undefined variable $current_cat in /home/clients/309f80dd1cb011d22f1c5462d34d54cf/sites/cbdmag.fr/wp-content/themes/ecigmag/single.php on line 138